Bulletin juin 2021

2021.06.18

1. Résumé des décisions de la réunion du conseil d'administration de juin de la FAPC / 2. Hommage en reconnaissance des années de dévouement de Vincent Asselin et Cecelia Paine au FAPC //

Résumé des décisions de la réunion du conseil d'administration de juin de la FAPC

1. De nouveaux membres ont été élus au comité exécutif : Eha Naylor comme présidente, Ed Versteeg comme vice-président, Vincent Asselin comme président sortant et Christine Abe comme secrétaire. Peter Kreuk reste à son poste de trésorier. Le conseil d'administration de la FAPC remercie Karen LeGresley Hamre et Cecelia Paine pour leurs années de service au sein du comité exécutif

2. Le Conseil a constitué les membres et les présidents de ses comités pour 2021-2022.

3. Le Conseil a approuvé les termes de référence révisés pour le comité de gouvernance.

4. Le Conseil d'administration a approuvé un protocole d'accord avec Peter Jacobs pour le financement et les conditions de la Bourse autochtone Peter-Jacobs.


Hommage à Vincent Asselin de la FAPC

de Wendy Graham

Vincent Asselin porte de nombreux chapeaux dont chacun est unique et l’expression d’une différence qu’il a toujours su exprimer avec brio. Vincent porte fièrement son chapeau FAPC au Québec, un aspect qu’il n’hésite pas à faire valoir lorsque l’occasion se présente.

Membre fondateur de la FAPC, Vincent est un ambassadeur et un représentant officieux de la Fondation dans la "belle province" depuis près de 35 ans. Ce rôle diplomatique fonctionne dans les deux sens, car Vincent a toujours su représenter et défendre la culture et la spécificité du Québec au sein de la Fondation. Les architectes paysagistes du Québec lui en sont reconnaissants. Il s’agit d’une relation exceptionnelle qui a su satisfaire toutes les parties.

Sur le plan professionnel, Vincent a reçu d’innombrables distinctions au Québec qui reconnaissent sa contribution à la profession et sa carrière remarquable. Le prestigieux titre de Chevalier de l’Ordre national du Québec et le Prix Ernst-Cormier sont deux des plus hautes distinctions conférées par le gouvernement du Québec qui rendent hommage à des personnes exceptionnelles qui ont su repousser les limites du savoir par leurs réalisations, leurs valeurs et leurs idéaux, et d’ambler participer à l’essor du Québec. Un digne ambassadeur en effet!

Sur le plan du bénévolat, Vincent est tout aussi prolifique. Membre actif et président sortant de l’AAPQ, Vincent demeure engagé dans les divers groupes d’étude. À l’Université de Montréal, son alma mater, il donne généreusement de son temps en qualité de conférencier, de critique et d’ardent défenseur des bourses d’études FAPC. Son action bénévole s’exprime aussi bien dans la communauté où il vit que dans la communauté des professionnels du design à laquelle il appartient. Dans l’ensemble de ces sphères, il porte et communique avec enthousiasme la mission et la vision de la Fondation.

Plus concrètement, Vincent n’hésite jamais lors des assemblées générales de l’AAPQ à prendre la parole pour informer et encourager les membres à soutenir la mission de la Fondation afin que les architectes paysagistes puissent individuellement et collectivement atteindre de nouveaux sommets et créer des mondes meilleurs. À l’UdeM, il organise et assiste tous les ans à la Cérémonie de remise de bourses. Son estime envers la prochaine génération de leaders est palpable et authentique.   

Sur le plan social, dans le cadre de ses activités professionnelles et bénévoles, Vincent promeut auprès des architectes paysagistes, praticiens, éducateurs, clients, professionnels affiliés, étudiants et fournisseurs les valeurs portées par la FAPC et les avantages de soutenir cette fondation. Il est proactif, pratique, toujours présent et sort des sentiers battus. Il incarne l’esprit d’équipe et il sait cerner le potentiel des individus et les encourager à s’engager. C’est un homme convaincant et inspirant.

Et avant toute chose, Vincent prêche par l’exemple. Au Québec, il a activement sollicité le soutien de ses collègues et contribué généreusement au fonds de la bourse d’études du 50e anniversaire de l’AAPQ qui commémore les fondateurs de l’association. Il s’agit de la première bourse d’études régionale du Québec qui soutient un étudiant de l’UdeM en architecture de paysage. Il a généreusement soutenu la bourse Don Graham en communication. Il a été le fer de lance et l’initiateur de la bourse de voyage Daniel Routaboule de l’UdeM et de la bourse nationale Peter Jacobs pour les autochtones. Il a participé activement à la création de la bourse d’études nationale Frederick Gage Todd. Ces bourses d’études et de recherche honorent certains des plus grands architectes paysagistes du Québec. Merci Vincent!

Sa ténacité au Québec a contribué au succès continu de la Fondation et a engendré une alliance solide avec l’AAPQ. Il semble approprié de commémorer cet engagement de longue date... et de le remercier au nom des générations futures. Qu’il puisse continuer à porter son chapeau d’Ambassadeur de la FAPC pour de nombreuses années à venir!

Hommage de la FAPC à Cecelia Paine

de Eha Naylor

La contribution et les réalisations de Cecelia au sein de la FAPC sont inégalées. Membre fondatrice du conseil d’administration en 1987, elle a occupé pendant 34 ans les fonctions de secrétaire de la FAPC et de membre du Comité des subventions de 1988 à 2006. Elle a présidé la Fondation de 2006 à 2012, le Comité des candidatures de 2013 à 2019 à titre de membre du conseil d’administration et le Comité des bourses d’études jusqu’à aujourd’hui. Elle a joué un rôle déterminant dans la création de la bourse d’études nationale Frederick Gage Todd, qui sera attribuée pour la première fois cette année.

La contribution de Cecelia à la FAPC est indélébile. Architecte paysagiste passionnée, elle s’est engagée corps et âme dans la profession tout au long de sa carrière, en dirigeant notamment l’OALA et de l’AAPC. De multiples distinctions ont souligné son apport significatif, notamment le prestigieux prix national Schwabenbauer en 2009 et le prix Pinnacle de l’OALA en 2016. De plus, elle est une Associée de l’AAPC et de l’OALA.

La collaboration de la professeure Paine au programme d’architecture de paysage de la School of Environmental Design and Rural Development de l’Université de Guelph depuis 1990 lui a permis de s’investir dans l’éducation d’innombrables étudiants, agissant non seulement à titre d’éducatrice, mais également de mentor pour les professionnels en herbe. Cet engagement à titre d’universitaire distinguée lui a valu d’être reconnue par le Council of Educators in Landscape Architecture, l’University of Guelph Faculty Association et l’AAPC.

C’est à la suite de ses interactions avec les étudiants qu’elle s’est passionnée pour le soutien aux étudiants par le biais des bourses d’études, et le financement de la recherche afin de faire progresser l’architecture de paysage au Canada. En plus de son travail bénévole, elle fut une généreuse donatrice et une championne du programme de bourses d’études de la FAPC.

Lorsque vint le temps de publier le livre de Ron Williams sur l’histoire de l’architecture de paysage au Canada, Cecilia fut l’élément moteur de la campagne de financement. C’était une première pour la FAPC et son appel à la communauté d’architectes paysagistes a permis de réunir les fonds pour la publication simultanée des versions française et anglaise. Ce financement était une subvention spéciale, la première pour la FAPC. Le besoin de financer des projets uniques demeure d’actualité.

La FAPC a versé 600 000 $ en bourses de recherche depuis 1990, et offre maintenant 15 bourses d’études qui ont attribué 100 000 $ depuis le début du programme en 2006. Le nombre et la taille des bourses ont augmenté grâce aux efforts, à la créativité et à l’inspiration de nombreux membres de la FAPC, du conseil d’administration et d’individus comme Cecelia.

Je lève mon verre à une professionnelle exceptionnelle qui a su s’investir de manière désintéressée pour créer un avenir meilleur pour notre profession. Vive Cecelia!