A lifetime’s inspiration: understanding the forester and environmentalist : Richard St. Barbe Baker’s relationship with Canada

#126
Year: 
2016
Recipient: 
Camilla Allin, PhD candidate, University of Sheffield
Amount: 
$2000

A lifetime's inspiration...

Richard St. Barbe Baker_ image from author

EN_Doctoral study of study of key artefacts, documents and texts in the Richard St. Barbe Baker archive at the University of Saskatchewan. The key aim is to examine the development of St. Barbe Baker’s environmental philosophy from the period when he lived in Canada in the 1910s and connect it to the development of his most ambitious landscape restoration theories - the Green Front, and his plans for the afforestation of the drylands around the Sahara - through a study of the unique archive held at the University of Saskatchewan.

St. Barbe Baker (1889-1982) – the British forester and founder of the Men of the Trees - was one of the 20th Century’s better-known environmentalists with an international reach and influence, yet is now almost forgotten. His lifetime’s work was to champion the protection of trees and forests, alert people to the threat of land degradation and erosion and to engage with land reclamation projects across the world. He popularised the idea of desertification and that of the role of forests in regulating the earth’s atmosphere. The causes that he championed are still pressing today and this research project will examine St. Barbe Baker’s life and work so that his personal and professional story can be unravelled and critiqued, with the aim of bringing the international impact of this extraordinary man’s contribution to ecological thought to a new audience at a time of climate change and crisis.


L’inspiration de toute une vie : comprendre les forestiers et les écologistes : La relation de Richard St. Barbe Baker avec le Canada

FR_ Études doctorales des principaux artefacts, documents et textes des Archives Richard St. Barbe Baker de l’Université de la Saskatchewan. Le principal objectif est d’étudier l’évolution de la philosophie environnementale de St. Barbe Baker au cours de la période où il a vécu au Canada dans les années 1910, et de faire le lien avec l’élaboration de ses plus ambitieuses théories de réhabilitation du paysage – le Green Front, et ses plans de reboisement de zones arides du Sahara – par le biais d’une étude des archives exceptionnelles conservées à l’Université de la Saskatchewan.

St. Barbe Baker (1889-1982) – ce forestier britannique et fondateur de Men of the Trees – a été l’un des écologistes les plus connus du 20e siècle; malgré l’influence immense qu’il a pu avoir à l’échelle internationale, il est maintenant presque oublié. L’œuvre de sa vie a été de promouvoir la protection des arbres et des forêts, en alertant les gens sur les risques et menaces liés à la dégradation et à l’érosion des terres, et de mettre sur pied des projets de remise en état de territoires partout dans le monde. C’est lui qui a lancé le concept de « désertification » et insisté sur le rôle prépondérant des forêts dans la régulation de l’atmosphère de notre planète. Les causes qu’il a défendues sont toujours d’actualité, et ce projet de recherche entend se pencher sur la vie et l’œuvre de St. Barbe Baker, afin que son histoire personnelle et professionnelle puisse être connue et débattue, avec comme objectif de rappeler à un nouveau public la contribution de cet homme extraordinaire à la pensée écologique mondiale, en ces temps de changements et de crises climatiques. 


BIO_

Camilla Allin, doctoral candidate, University of Sheffield / Candidate au doctorat, Université de Sheffield