Reford Gardens Case Study  / Jardins de Métis

#166
Year: 
2021
Recipient: 
Vlan, Atelier insitu et Uniform (Principal) in collaboration with Jardins de Métis
Amount: 
$6,750

EN_

The result of a 25-year collaboration between Vlan, Atelier in situ and Uniform (Principal) and Les Jardins de Métis, the development of the Gardens is a unique project in the professional world of Canadian landscape architecture. The research project aims to document this notion of temporality through different axes, including the perennial and ephemeral nature of the interventions, the history and evolution of the place, changes in the living landscape as well as movement through spaces of different scales. The working methodology will involve archival study, site visits, theoretical research that will be synthesized in text and illustrations including photo and video. It will allow to make links between different ideas tested at the Gardens and will pose a critical look on the project, analysing the impact of interventions on a historical landscape and their current relevance in an environment where the means of travel are accelerating and distances travelled are increasing. The study of the relationship of landscape to time and space will also feed the reflection on land use planning in a context where movements have been on hold for several months due to a global pandemic.


FR_

Fruit d’une collaboration s’étalant sur 25 ans entre Vlan, Atelier in situ et Uniform (Principal) et les Jardins de Métis, l’aménagement des Jardins est un projet unique, par sa durée, dans l’univers professionnel de l’architecture de paysage au Canada. Le projet de recherche veut documenter cette notion de temporalité à travers différents axes, notamment la nature pérenne et éphémère des interventions, l’histoire et l’évolution du lieu, les changements du paysage vivant ainsi que le mouvement à travers des espaces d’échelles différentes. La méthodologie de travail fera appel à l’étude d’archives, des visites de site, une recherche théorique qui seront synthétisées sous forme de texte et d’illustrations incluant la photo et la vidéo. Elle permettra de faire des liens entre différentes idées testées aux Jardins et posera un regard critique sur le projet, analysant l’impact des interventions sur un paysage historique et leur pertinence actuelle dans un environnement où les moyens de déplacement s’accélèrent et les distances parcourues augmentent. L’étude du rapport du paysage au temps et à l’espace alimentera également la réflexion sur l’aménagement du territoire dans un contexte où les mouvements sont à l’arrêt depuis plusieurs mois en raison d’une pandémie mondiale.