Native Plant Mixtures for Atlantic Canada Green Roofs

#158
Year: 
2020
Recipient: 
Jeremy Lundholm
Amount: 
$6,500

EN_

P5 / Native Plant Mixtures for Atlantic Canada Green Roofs,  Jeremy Lundholm, Saint Mary's University / Grant:  $6,500

Rooftop experiments have demonstrated the suitability of native plants in green roof applications in Atlantic Canada, yet there has been little incorporation of natives into green roof designs. This project will evaluate a native plant mixture chosen from top performing species in previous studies, and quantify the costs and benefits of different propagation techniques and horticultural treatments. We will produce a concise set of protocols for the propagation of native species for use on shallow growing media green roofs in the region, including comparison of different propagation and horticultural options (use of Sedum species, lichens and mosses and a locally-sourced growing medium). Given the recent adoption of a green roof by-law that will encourage green roof development in Halifax and Dartmouth, the results of this project are expected to increase the use of native plants in green roofs in the region and diversify the plant palette available for landscape design.

 


FR_

Amalgame de plantes indigènes pour les toits verts du Canada atlantique, Jeremy Lundholm, Université Saint Mary’s / Bourse : 6 500 $

Des expériences ont démontré que les plantes indigènes sont adaptées aux toits verts dans le Canada atlantique, bien que leur utilisation dans la conception de toit végétalisé demeure plutôt limitée. Ce projet permettra d’évaluer un amalgame de plantes indigènes sélectionnées parmi les espèces les plus performantes selon des études antérieures, et d’évaluer les coûts/avantages des différentes techniques de propagation et de traitement horticoles. Nous établirons un ensemble de protocoles pour la propagation des espèces indigènes adaptées à des milieux de culture peu profonds qui caractérisent les toits verts, et nous comparerons différentes options horticoles et de propagation (utilisation de sedums, de lichens et de mousses et d’un terreau local). Étant donné l’adoption récente d’un règlement qui encouragera l’aménagement de toits verts à Halifax et à Dartmouth, les résultats de ce projet devraient accroître l’utilisation des plantes indigènes sur les toits verts de la région et diversifier la palette de plantes disponibles pour l’aménagement paysager.