Making Space in Vancouver: Building on Parklet Models in North America

#104
Year: 
2014
Recipient: 
Kathleen Corey
Amount: 
$1500

EN_

In the last few decades, many municipalities have temporarily closed streets to vehicular traffic for pedestrian activity and social interaction. Building on this tradition, ‘pop-up parks’ are a product of the growing interventionist movement that responds to peoples’ desire for urban public places that are innovative and the creation of spaces that foster community interaction. Evolving under this movement, parklets repurpose parking stalls into public spaces for seating and gathering. Municipalities adopting pop-up park and parklet projects often have a prior history of experimentation in urban planning and design, and two leaders are Vancouver, B.C. and San Francisco.

In June 2013, VIVA Vancouver launched a stand-alone Parklet Pilot Program. The urban design strategies and programming of these parklets will be studied with a comparative analysis with San Francisco Pavement to Parks Program. This thesis will identify and review the developmental process of designing, building, and implementing parklets. A case study of one of the first parklets to be built under the VIVA Vancouver program, designed by PWL Partnership Landscape Architects, will be examined.

The central question is “what influence can and do parklets have in shaping city life within street rights-of-way?” An in-depth study of this typology will synthesize the lessons learned from emerging and established programs and ultimately suggest directions for future parklets.


 

FR_

Au cours des dernières décennies, de nombreuses municipalités ont temporairement fermé certaines rues à la circulation automobile afin de donner davantage de place aux piétons et aux interactions sociales. S’appuyant sur cette tradition, les « parcs instantanés » (ou pop-up parks) » sont les produits d’un mouvement interventionniste qui vise à répondre aux citadins désireux de trouver des lieux publics novateurs et propices à l’interaction communautaire. C’est dans le cadre de ce mouvement que les parklets détournent en quelque sorte des places de stationnement pour en faire des espaces publics où l’on peut s’asseoir et se réunir. Les municipalités ouvertes à la création de parcs instantanés et à des projets de parklets ont souvent des antécédents en matière d’expérimentation dans le domaine de l’urbanisme et du design. Vancouver, en Colombie-Britannique, et San Francisco font partie de ces villes novatrices.

En juin 2013, VIVA Vancouver a lancé un programme-pilote autonome de parklets. Les stratégies de design urbain et la programmation de ces parklets seront étudiées dans le cadre d’une analyse comparative avec le programme « Pavement to Parks » mis en place à San Francisco. Dans son mémoire, l’auteure a l’intention de cerner et d’analyser le processus de développement des parklets, depuis leur conception jusqu’à leur construction et leur mise en place. Un des premiers parklets, construit dans le cadre du programme VIVA Vancouver et conçu par PWL Partnership Landscape Architects, fera l’objet d’une étude de cas.

La question fondamentale à laquelle l’auteure tentera de répondre est « Quelle influence ces parklets peuvent-ils avoir et comment façonnent-ils la vie citadine à l’intérieur des emprises des voies de circulation? » Une étude approfondie de cette typologie fera la synthèse des leçons à tirer des programmes émergents et déjà en vigueur et, finalement, suggérera quelques orientations pour de futurs parklets. 


 

Links and Updates: 

12.2015 > City of Vancouver flickr pool of parklets: https://www.flickr.com/groups/2641448@N21/
04.2015  > Thesis: Making Space: An Exploration of Parklets in North America and Vancouver  > Grant completed.
04.2014  > Article: Landscapes Paysages > The Parklet experience