Designing Urban Roof Tops to Grow Food

#92
Year: 
2012
Recipient: 
Victoria Taylor, Katie Mathieu
Amount: 
$3,500

image credit: Victoria Taylor

EN_ PARKS & REC - Designing Urban Roof Tops to Grow Food, Katie Mathieu, chef and gardener and Victoria Taylor, landscape architect
In Spring 2010, Parks & Rec was established on the roof of downtown Toronto restaurant, Parts & Labour. It was designed and operated as a for-profit roof farm by landscape architect,Victoria Taylor, OALA and chef and gardener ,Katie Mathieu. The 1800 square foot farm, run free of chemicals, focused on growing produce for use by its main client – the restaurant below – and to study the feasibility of a for-profit, pop-up farm-restaurant relationship in an urban roof top setting. During its two-year course and through interaction with and feedback from its main client and various other collaborators, both Mathieu and Taylor have become acquainted with the challenges of this unique practice for landscape design, urban agriculture and the opportunities for expansion, education and public relations.The team has proposed to compile their experiences into an online information source that details the architectural, horticultural, educational and economic challenges faced throughout this project. The aim of this online project is to provide education, support and dialogue on urban agriculture and city planning. Those considering similar projects will be ableto draw on this project its economic, employment, environmental and educational results to assist with presenting for-profit, food security focused initiatives.


FR_ Au printemps 2010, Parcs et loisirs a été créé sur le toit du restaurant du centre de Toronto Pièces & Travail. Il a été conçu et exploité comme une ferme de toit à but lucratif par l'architecte paysagiste Victoria Taylor, et le chef OALA et jardinier Katie Mathieu. La ferme 1800 pieds carrés, libre cours à des produits chimiques, axée sur la production croissante de l'utilisation par son principal client - le restaurant en bas - et d'étudier la faisabilité d'un but lucratif, pop-up de ferme-restaurant relation dans un cadre urbain sur le toit . Durant ses deux ans de cours et par l'interaction avec et les commentaires de son principal client et divers autres collaborateurs, les deux Mathieu et Taylor ont fait connaissance avec les défis de cette pratique unique pour la conception paysagère, l'agriculture urbaine et les possibilités d'expansion, l'éducation et du public relations.
L'équipe a proposé de compiler leurs expériences dans une source d'information en ligne qui détaille l'architecture, de l'horticulture, défis éducatifs et économiques qui se posent tout au long de ce projet. L'objectif de ce projet en ligne est de fournir l'éducation, le soutien et le dialogue sur l'agriculture urbaine et l'urbanisme. Ces projets envisagent similaire sera en mesure de tirer parti de ce projet de son économie, l'emploi, les résultats environnementaux et éducatifs pour aider à présenter un but lucratif, des initiatives de sécurité alimentaire ciblée.