Jury

Le Jury

Chaque année, les demandes de bourses sont sélectionnées et évaluées par un jury national composé de six personnes issues des secteurs privé et public, possédant un titre universitaire et représentant les provinces de l’Atlantique, le Québec, l’Ontario, les Prairies, la Colombie-Britannique et le Nord canadien. 

COMPOSITION DU JURY / 2019

Atlantique 

Hope Parnham est architecte paysagiste et urbaniste à Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard. Elle est également associée de recherche au Climate Research Lab de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Elle travaille dans le domaine de l'adaptation au changement climatique à travers la planification et la conception depuis plus de dix ans. Hope travaille actuellement à un doctorat en sciences de l'environnement qui étudiera les effets des modifications et des structures riveraines (c.-à-d. Des digues) sur les réseaux de plages sablonneuses. Hope est titulaire d'un baccalauréat en sciences (St. Francis Xavier), d'un baccalauréat en design environnemental (UofManitoba) et d'une maîtrise en architecture du paysage (UofManitoba). Hope est membre du Groupe de travail sur les changements climatiques de l'AAPC et coprésidente du Comité sur les changements climatiques de l'IFLA. Elle a siégé à l'exécutif de l'APALA au cours des quatre dernières années, dont deux ans en tant que présidente. En octobre 2017, elle assumera le rôle de représentante de l'APALA au conseil d'administration de l'AAPC

Québec

Vincent Asselin,  (C.Q., AAAPC, AAPQ)  Architecte paysagiste de grand talent, Vincent Asselin est un ambassadeur et un promoteur de l’expertise québécoise dans sa discipline. Dans les années 1980, il s’associe à Malaka Ackaoui, puis à Ron et Sachi Williams pour fonder, à Montréal, WAA (acronyme de Williams, Asselin, Ackaoui et associés), une entreprise spécialisée en architecture de paysage, en urbanisme et en design urbain. Cette entreprise, de renommée internationale, possède une succursale à Shanghai, en Chine, où elle réalise un nombre croissant de projets urbains. Les créations de M. Asselin, qui concilient le patrimoine et l’innovation, profitent déjà à des millions de citoyens d’ici et d’ailleurs, et ne manquent pas de susciter la satisfaction des collectivités locales et l’intérêt des critiques du monde entier du fait de leur apparence naturelle et invitante.

Ontario

John Zvonar, diplômé de l’Université du Manitoba (1988),  se consacre depuis 1992 à la protection des paysages culturels d’importance nationale pour le gouvernement fédéral au Canada et à l’étranger. Ces lieux historiques relèvent de la compétence de Parcs Canada, de la Cité parlementaire d’Ottawa et d’autres ministères fédéraux comme les Anciens Combattants Canada. Il a longtemps été associé à l’Alliance for Historic Landscape Preservation, un forum interdisciplinaire ayant pour objectif d’explorer et d’échanger des idées sur les paysages historiques et leur intendance. John Zvonar participe activement au comité des paysages culturels d’ICOMOS Canada et il est maintenant membre votant du Canada au Comité scientifique international des paysages culturels. Il a été honoré de son élection au Collège des boursiers de l’AAPC en 2014 et il s’est joint au jury de la FAPC en 2014.

Prairies

Nataša Juck son baccalauréat en architecture paysagère de l’Université de la technologie de Brno, en République tchèque, et sa maîtrise en architecture paysagère de l’Université du Manitoba. Elle a travaillé à Guelph avant de s’installer à Winnipeg avec sa famille en 1973. Elle a obtenu une maîtrise en architecture du paysage en 1984. En 1985, elle a commencé à travailler chez Hilderman Witty Crosby Hanna and Associates, où elle est devenue associée en 1989 et elle a contribué à la croissance de cette entreprise jusqu’à sa récente retraite. Nataša Juck a travaillé sur un large éventail de projets, apportant sa passion pour le design, l’horticulture, la biologie et l’écologie à chaque projet. Elle est également membre active de la MALA depuis de nombreuses années, bénévole pour la Herb Society of Manitoba et conférencière en conception paysagère et en écologie. Elle a été nommée membre à vie de la Manitoba Association of Landscape Architecture en 2013 et membre associé de l’Association des architectes paysagistes du Canada en 2015. Elle s’est jointe au jury de la FAPC en 2015.

Colombie-Britannique

Randy Sharp. diplomé de l’Université de l’Oregon en architecture de paysage,  s’est joint en 1977 à l’équipe de conception urbaine pour le réaménagement de l’île Granville pour la S.C.H.L. En 1980, il a ouvert un cabinet d’architecture paysagère à Vancouver, devenu Sharp & Diamond Landscape Architecture Inc., qui se consacre à trouver des solutions écologiques pour le développement de projets amalgamant le paysage et l’architecture. Parmi ses principales réalisations, mentionnons l’Aéroport international de Vancouver (YVR), l’usine de filtration Seymour (Metro Vancouver), le Broadway Tech Center (Bentall Kennedy) et le siège de Mountain Equipment Co-op (MEC). Randy Sharp a récemment pris sa retraite pour se consacrer à la recherche, à l’écriture et à l’enseignement, ainsi qu’aux conseils dans le développement foncier, la construction écologique et la gestion de l’eau. Il est conférencier à l’École d’architecture de l’Université de la Colombie-Britannique, au Programme municipal de la SFU et au Centre d’écologie architecturale du BCIT.  

le Nord 

Karen LeGresley Hamre est directrice de la société Avens Associates Ltd. Elle est membre associée de l’AAPC et membre professionnelle d’Interpretation Canada. Elle a une vaste expérience des projets dans le Nord, ayant travaillé dans plus de 30 collectivités des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. Elle a également travaillé dans trois provinces canadiennes et en Allemagne, occupant divers postes dans les secteurs privé et public. Karen LeGresley Hamre dirige le cabinet Avens Associates Ltd. qu’elle a fondé à Yellowknife en 1986. Elle offre des services de consultation professionnelle en architecture paysagère, en planification environnementale et interprétative ainsi qu’en gestion de projets. Elle s’est jointe au jury de la FAPC en 2012 où elle occupe le poste de secrétaire.